item1a1
Pasuniques2b1
Pasuniques1b1
item1a1
Pasuniques2a2a Pasuniques2a1j1 Pasuniques2a1a1a Pasuniques2a1b1a Pasuniques2a1c1a Pasuniques2a1d1a Pasuniques2a1e1a Pasuniques2a1f1a Pasuniques2a1g1a Pasuniques2a1h1a Pasuniques2a1i1a
Pasuniques1b1
Pasuniques1b1 Pasuniques1a2a Pasuniques1b1
Pasuniques1a1a1
item9a
item4a item5a item6a item7a item8a
panoramique1
CIRCUIT SUD OUEST BOLIVIEN /
POTOSI
SUCRE
LA PAZ

Photos Lac Titicaca coté bolivien

LAC TITICACA COTE BOLIVIEN
IMG3746
IMG3751
IMG3843
IMG3779
IMG3778
IMG3784
IMG3775
IMG3810
IMG3818
IMG3825
IMG3832
Panoramique2
IMG3845
IMG3846

Haut de page

Untitled1a1a
Terre1a1
IMG1928d1a
IMG1971a
Mexique2005091a
IMG2520a
Pour revenir à l'acceuil, cliquez

Lac Titicaca côté bolivien

Jeudi 23 Avril 2009 :

Et bien c’est parti pour le lac dont tout le monde parle, en route pour Titicaca.

On quitte donc La Paz par la même route qu’à notre arrivée, par le quartier El Alto pour accéder à l’Altiplano. Des concerts de klaxons saluent à notre départ.

2h de bus plus tard, nous arrivons sur une des rives du lac, on nous demande alors de quitter le bus pour prendre un petit bateau afin de rejoindre l’autre rive pendant que notre bus grimpe sur un bac pour faire de même.

Apres 30 min à longer le bord du lac, nous arrivons à Copacabana, non pas sur la grande plage de Rio au Brésil, mais dans une petite ville du même nom. Pas le temps de souffler qu’on saute dans le premier bateau pour l’Isla del Sol, accompagnés d’une horde de touristes.

L’arrivé sur l’île est comment dire, un peu particulière, en effet dès nos premiers pas un escalier se dresse devant nous, et notre moral en prend un coup quand on nous dit que les hôtels se trouvent en haut des « quelques marches » (au moins 200 m de dénivelé).

Nos 20 kg de bagages sur le dos on entreprend l’ascension, non sans un peu de mal à 3800 m d’altitude. Guidés par des rabatteurs d’à peine 6 ans, on s’arrête courageusement au premier hôtel du chemin…

Nous restons quelques minutes sur le balcon de notre hôtel à contempler une vue magnifique sur le lac, au moins les jambes de Stéphanie n’ont pas souffert pour rien.

Après avoir admirer le coucher de soleil, non sans une petite bière au bec, on entreprend de manger une petite pizza dans un restaurant un peu à l’écart du village.

On passe une partie de ce repas à la lueur de la bougie (Et oui la fée électricité n’est pas encore présente partout), en compagnie d’un couple de français fort sympathique en route, eux aussi, pour quelques mois de voyage.

Notre lampe frontale nous conduit tout droit à une nuit calme mais fraiche qu’on passera en compagnie… de nos 4 couvertures.

Vendredi 24 Avril 2009 :

Au programme aujourd’hui, visite de l’ile… Ca va nous faire du bien de marcher un peu après les 8h de transport d’hier.

Notre ballade débute par un petit chemin sur les crêtes des 3 sommets de l’ile traversant des petits bosquets d’Eucalyptus.

Le lac en contrebas d’un bleu intense est réellement magnifique et l’on aperçoit les cotes péruviennes à quelques kilomètres.

3h de marche plus tard, l’autre bout de l’ile est en vue avec les ruines incas de chincana et le fameux rocher Titi Khar’ka, signifiant en Aymara (Langue ancienne de la région du lac) « Rocher du Puma » à l’origine du nom Titicaca.

Non loin des ruines, des pierres situées en arc de cercles servaient à faire des sacrifices d’animaux et peu être humain. Rassurez vous, nous nous en sommes quand même sortis vivant.

Le retour vers notre petit village de Yumani ou se trouve notre hotel se fait sous un soleil de plomb, en traversant des petits villages pittoresques. Rattrapés par la faim, on se laisse tenter par un Hamburger, qui malgré son aspect douteux nous rassasie.

Retour vers 16h à l’hôtel après en avoir eu plein les yeux et plein les pattes.

Au programme, un petit tour de la ville qui nous permet de visiter sa belle cathédrale et d’assister à un baptême de … voitures, et oui apparemment c’est une coutume en Bolivie et au Pérou pour les voitures neuves, on aura tout vu !!!

Samedi 25 Avril 2009 :

Réveil aux aurores pour admirer le lever de soleil en compagnie d’un Québécois passionné de photos, avant de prendre le premier bateau pour retourner sur Copacabana.

Puis direction le Pérou, avec un passage de frontière toujours un peu surréaliste où l’on nous fait sortir du bus et marcher entre les deux postes boliviens et péruvien.

Arrivé à Puno en transit dans la gare routière pour prendre un bus pour Arequipa, notre destination finale de la journée. Et là on a compris que l’on n’était pas forcement gagnant quand on marchandait les billets de bus, surtout quand on le fait à La Paz et qu’on n’a pas vu la gueule de l’engin.

Bref, au départ le bus ne paraissait simplement pas terrible avec classiquement les genoux qui touchent le dossier du siège précédent, et les gamins qui hurlent dans le couloir central. Malheureusement c’était sans prendre en compte qu’une fenêtre sur deux ne fermait pas et qu’on passait un col à 4600m d’altitude après le couché du soleil… Bref on s’est gelé les c… avec notre petit pull d’été.

Arrivés à Arrequipa avec une heure de retard, ce qui est raisonnable, on s’empresse de prendre possession de notre chambre dans un petit hôtel à 2 pas de la plaza de Armas pour une nuit de sommeil bien méritée.